J’ai eu le grand plaisir de découvrir le 14 avril dernier « Avengers : L’ère d’Ultron » (le titre US passe mieux, mais bon, il ne faut pas être sectaire !). Embargo oblige, je vous livre mes impressions aujourd’hui, samedi 18 avril, soit 4 jours après avoir pris une claque de Hulk dans la tronche… Quoi ? Vous ne saisissez pas l’image ? Vous pouvez donc clairement retourner à votre tricot, vous n’avez rien à faire ici.

Bref, on attaque, comme d’habitude, avec le Synopsis :

Alors que Tony Stark tente de relancer un programme de maintien de la paix jusque-là suspendu, les choses tournent mal et les super-héros Iron Man, Captain America, Thor, Hulk, Black Widow et Hawkeye vont devoir à nouveau unir leurs forces pour combattre le plus puissant de leurs adversaires : le terrible Ultron, un être technologique terrifiant qui s’est juré d’éradiquer l’espèce humaine.
Afin d’empêcher celui-ci d’accomplir ses sombres desseins, des alliances inattendues se scellent, les entraînant dans une incroyable aventure et une haletante course contre le temps…

Pour commencer, je vais vous avouer un truc… Si je m’y connais un peu en matière de Comics, je ne suis pas une sommité non plus. Malgré tout, je puis vous le dire tout de go, le Ultron du Cinematic Universe n’est définitivement pas le même que dans le multivers Comics. (Oui je sais, merci Captain Obvious) Ce qui est introduit dans ce film (que ce soit les nouveaux personnages, et autres artefacts) n’est pas du coup fait de la même manière. Si le premier Avengers était plutôt une « origin story » de cette super équipe, ce nouvel opus lui rentre direct dans l’action, sans vraiment s’interroger. Il représente une suite naturelle du premier Avengers et du second Captain America. On retrouve nos héros aux prises avec ce qui reste d’Hydra dans un pays balte fictif. Je ne vous en dirai pas plus sur le scénario, qui a son compte de retournements de situation et de cliffhangers. Juste une chose peut-être… Si les personnages avaient déjà évolué au cours des films précédents, il y a tout de même deux trois petites choses notables. Par exemple, le Captain semble avoir gagné en puissance, c’est assez visible, et ça le met un peu plus au niveau dans l’équipe, même si il avait déjà clairement pris sa place de leader. Tony Stark est clairement plus assagi. Et la relation entre Banner/Hulk et Black Widow permet de comprendre un peu pourquoi Hulk continue à faire partie de cette équipe. Bref, des changements, mais rien d’illogique.

C’est un film Marvel, du coup, on retrouve le ton plutôt léger dont on a l’habitude, les différentes scènes où les Avengers « se relaxent » sont très sympathiques, et permettent de revoir d’autres personnages qui auront (ou pas hein) une présence plus importante par la suite. Egalement, on fait le plein de clins d’œil plus ou moins cachés à l’univers Marvel dans son ensemble. J’ai hâte qu’un petit malin fasse le tour du film en image par image afin d’en dénicher encore plus !

Du point de vue de la réalisation, c’est un sans-faute. Tout est crédible (même si forcément un peu gros) et les différentes interactions et actions coordonnées entre les différents héros rendent particulièrement bien. Ainsi on se dit qu’avec un bagage technique (et un budget) forcément supérieur, les deux films clôturant le cinematic universe (à savoir les deux Avengers : Infinity Wars) vont sérieusement nous retourner les yeux ! Bref, c’est très réussi.

Pour finir, je dirai que ce film est la seconde pierre (et je pèse mes mots hein ;-)) à l’édifice « Infinity Wars » après les Gardiens de la Galaxie. Il est fort probable que la suite des Gardiens (2017) et le troisième opus de Thor (Ragnarok en 2017 également) finissent d’apporter les explications nécessaires pour le premier opus de cette guerre prévu lui pour Mai 2018. Ensuite, Black Panther et Captain Marvel devraient rejoindre les rangs pour la seconde partie. Bref, il faut tenir jusqu’en 2019 pour avoir le dénouement de la trame débutée en sous-main avec Thanos dans Avengers. Evidemment il faut y aller, c’est un très bon film, et un très bon divertissement.

Avengers : L’ère d’Ultron, c’est le 22 avril dans les salles